« Au regard des matches amicaux, j’ai de l’espoir. » Coach O. Niyungeko

Dans une interview de ce vendredi 21 juin 2019, à un jour de la première rencontre du Burundi avec la Nigéria, le sélectionneur de l’équipe Nationale Olivier Niyungeko a rassuré que lui et ses joueurs sont bien portants et prêts pour débuter la phase finale de la CAN2019.
« Nous avons fait des entraînements suffisants ici et là en se préparant à débuter cette phase avec la force nécessaire pour influencer la suite ». A-il fait savoir.
Et d’ajouter : «Considérant l’état dans lequel sont les joueurs, nous espérons faire mieux dans la première rencontre qui va nous opposer au Nigéria ce 22 juin »
Tout en restant optimiste, Olivier Niyungeko ne nie pas que les équipes dont les Hirondelles vont affronter ont une bonne expertise dans les compétitions : « Bien sur les équipes que nous allons affronter ont des joueurs professionnellement avancés que nous, mais le jeu de nos jours n’est que le jeu de toute l’équipe « team work ». Si mes joueurs s’unissent, acceptent et incarnent les conseils du coach, on va réussir. Au regard des matches amicaux que nous avons déjà eu, j’ai de l’espoir. »
Il a ainsi fait savoir qu’il est plus confiant que la communauté des pays de l’Afrique de l’Est EAC qui est représentée pour la première fois par quatre pays pourra avoir la meilleure place dans la compétition : « les équipes des pays de l’EAC comme la Tanzanie, le Kenya et le Burundi se sont bien entrainés ces derniers jours. Le football de l’Afrique de l’Est est pour le moment développé ». Renchérit-il.