« Ayez plus de courage, nous allons gagner »

Le Burundi s’apprête à livrer son deuxième match comptant  pour la phase des finales de la Coupe d’Afrique des Nations Edition 2019 après être battu 1-0 par le Nigeria lors de la première rencontre de ce samedi.  Un match qui a étonné plus d’un et avivant l’espoir et la confiance chez  les amis, fans et  burundais pour les Hirondelles, qui participaient pour leur toute première fois à la CAN mais qui, bien que nouveaux, ont démontré qu’ils ne sont pas novices  en football devant la grande nation de football qu’est le Nigeria.

Portant un zoom sur le jeu de ce samedi contre le Nigeria, le sélectionneur national Olivier Niuyungeko reste optimiste.  Il apprécie le courage et la sérénité qui ont caractérisé les Hirondelles  pendant le premier match Burundi vs Nigeria tout en les encourageant à se donner beaucoup plus encore  pour la seconde rencontre contre le Madagascar.

« Nous avons de l’espoir. En considération du jeu et du courage qui les ont caractérisés quand on jouait contre le Nigeria, qui est une grande nation de football, nous avons de l’espoir que nous allons gagner le match de demain contre le Madagascar. C’est pour cette raison que je leurs demande d’avoir plus de courage pour demain. Nous allons gagner. » Olivier Niyungeko

Se basant sur un dicton burundais qui interdit de désespérer tant qu’on n’a pas encore achever le travail, Olivier Niyungeko a rassuré l’opinion, en conférence de presse de ce mardi, que depuis ce lundi et mardi, les joueurs sont sur le terrain dans les entraînements. Il a ainsi fait savoir que des réunions techniques avec le staff ont été effectuées pour analyser à fond les manquements et errata de la précédente rencontre afin de les réajuster.

« Vous savez que ce n’est pas facile de reprendre les trois points manqués lors de la rencontre précédente. Il faut du travail sur terrain. …..Avec les trois matches qu’on a devant, on va mettre tout le paquet pour voir si on peut battre Madagascar.  Vous savez, les matches ne se ressemblent pas mais c’est toujours la volonté sur terrain, le travail qui vont nous donner le résultat escompté. » a-t-il explicité.

Côté des Hirondelles, le capitaine Saido Berahino assure que lui et ses coéquipiers sont prêts mentalement et psychologiquement à rencontrer les malgaches ce jeudi.

« Bien sûr c’est notre première fois à la CAN mais nous avons confiance en nous. Nous observons comment les malgaches jouent et espérons. Nous saurons comment nous imposer.»