Le Président de la FFB demande aux arbitres de première division de garder « le sans froid » dans leur travail.

Le président de la FFB a tenu ce lundi 04 Janvier 2021, une réunion ordinaire avec les arbitres de la première division du championnat de football du Burundi. Cette réunion a vu la participation des deux vice-présidents, les présidents  des commissions compétition et arbitrage et le secrétaire général de la FFB et nombres d’arbitres et assesseurs.

Le président de la commission d’arbitrage Jean Claude Niyongabo a indiqué dans son mot introductif le pas déjà franchi, soulignant ainsi la nécessité d’avoir plus de soutien dans le travail quotidien. Comme doléances, le président des arbitres a souligné la revue en hausse des frais de séjour et l’indemnité de déplacement, les questions d’assurance et les quits de communication surtout pour les arbitres internationaux. Pour plus de facilité technique, le président de la commission d’arbitrage a mentionné également la nécessité d’avoir, comme le prévoit la FIFA, un service IT et du matériel adapté pour revisiter ou même revisionner sinon archiver tous les matches arbitrés.

Réagissant aux doléances lui soumises, le président de la FFB, Honorable Révérien Ndikuriyo a salué d’abord le travail pas facile des arbitres « d’être juge impartial et indépendant » malgré des pressions des supporteurs de l’un ou l’autre club. Il leur a demandé de garder le sans froids et accomplir le travail de façon professionnel, « le seul et unique chemin pour devenir arbitre international ».  Par ailleurs, a martelé le président, le Burundi occupe une bonne place au classement mondial de part la qualité du service des arbitres qui ont presté au niveau international ». Il cite ici le cas de l’arbitre international Pacifique Ndabihawenimana  qui vient d’être accrédité par la CAF comme arbitre professionnel.

S’agissant de la majoration de certaines indemnités et autres avantages que devaient bénéficier les arbitres, le président de la FFB explique que c’est toujours un processus. « Des démarches sont en cours pour que le strict minimum, convenable soit disponibilisé incessamment. »

Parlant du quit communication et autres équipements, chaque arbitre, international ou pas, pourra être équipé très prochainement. Il leur a promis également des maillots et des survetements.

Quant aux besoins d’assurance, le président de la FFB a demandé la redynamisation des mesures déjà arrêtées, réviser les conditions et les mesures y afférentes pour les appliquer. Et pour l’archivage et le visionnage des matches, un budget de matériel sera disponibilisé pour s’octroyer du matériel (Cameras) afin que les services de communication se renforcent.

La réunion s’est clôturée sur des divers autour d’un verre, se souhaitant les uns des autres les meilleurs vœux pour l’année 2021.