Réunion des présidents des clubs de football féminin préparant le début du championnat

Dans le but de bien se préparer pour le championnat de football féminin qui débute ce weekend du 19 septembre 2020, le département du championnat a organisé ce mercredi une réunion à laquelle était conviés les présidents des clubs féminins de première division et tenue sous la coordination du Secrétaire Général de la FFB, du Vice-Président de la FFB, la présidente de la commission de foot féminin ainsi que Lydia Nsekera, ancienne présidente de la FFB et membre actif du Comité International Olympique.

Selon la présidente de la commission de football féminin à la FFB Kabura Eugénie, « cette réunion visait l’éclaircissement sur la nouvelle règlementation du championnat ainsi que les récentes mesures d’enregistrement, de transfert et d’engagement des joueuses.  Ceci permettra de rendre le football plus professionnel et respectable. »

Parlant de la nouvelle règlementation, « sera considérée comme joueuse, toute fille /femme ayant été enregistrée dans les systèmes de la FIFA TMS et DTMS et détenant une licence délivrée par la commission des compétions.   Chaque joueuse devra avoir des conventions contractuelles signées et actualisées avec le club pour lequel elle joue. » A mentionné ensuite la présidente de la commision de football féminin Kabura Eugénie.

Quant à la professionnalisation, les présidents des clubs participant au championnat ont émis le souhait qu’au sein des clubs, les filles et femmes reçoivent des responsabilités au même titre que les hommes. Il s’agira ici d’avoir autant de coaches et coaches assistants masculin que feminin,  des médecins féminins, des autres membres du staff du genre féminin. Cela permettrait, explique Madame Générose, aux jeunes joueuses de « se sentir à l’aise soit en exprimant leurs souhaits et doléances au-devant du coach qui les comprend selon le mode de vie et de raisonnement féminin ». Cela évitera également qu’un médecin maculin intervienne comme pour les cas de massage chez une femme ou fille par exemple (ce qui est interdit selon le règlement de la FIFA),  et /ou sur terrain ou lors des séances de préparation.

Bien d’autres iregulatités ont été discutés. L’on rappelera l’incontournable enregistrement au TMS pour bénéficier d’une Licence biometrique de joueur Professionnel. Une formation à l’intention des gestionaires des TMS au sein des clubs est prévue ce jeudi 17 septembre au siège de la FFB.